Clones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clones

Message par Desolation Jones le Sam 11 Déc - 10:27

Clones de Robert Venditti et Brett Weldele

J'avais un aprioris en louant ce bouquin en grande partie a cause du film plutôt moyen avec Bruce Willis auquel il sert de base. Comme souvent dans ces cas là, la comparaison est a l'avantage du comics et les aprioris négatifs disparaissent assez vite.

Nous sommes en 2054, et la quasi totalité de l'espèce humaine vie son existence par procuration. Au cours des trente dernières années des clones contrôler mentalement par les humains ont remplacé ces derniers dans tout les actes de la vie quotidienne. L'histoire débute par l'enquête de deux inspecteurs chargé de retrouver un tueur de clone. D'une simple affaire d'atteinte aux biens, l'enquête va déboucher sur quelque chose de bien plus gros, qui va remettre en cause le nouveaux mode de vie de l'humanité.

Sans être extrêmement original, on accroche assez vite au scénario, même si les tenants et les aboutissants de l'histoire ont un arrière goût de déjà. En effet la virtualisation du quotidien est un thème assez récurrent dans la science fiction contemporaine, mais l'idée des clones sans renouveler le genre lui apporte un peu de fraicheur. L'auteur a également la bonne idée a chaque fin de chapitre d'ajouter un texte permettant d'élargir les évènements, de voir comment les clones on changer la société et d'en apprendre plus sur certain personnages.
Dommage aussi que l'auteur joue un peu la montre en délayant beaucoup son récit dans les trois premiers chapitres pour précipiter la fin dans les deux derniers.
Le dessins contribuent bien a l'ambiance sale et triste de cette société déconnecté du réel, en mariant des teintes marrons et verdâtre, très proche tu travail de Ben Templesmith.

En somme, un bon moment de lecture, même si les motivations du tueur de clones et la résolution de l'histoire sont assez convenue.

_________________
L'homme le plus dangereux, pour n'importe quel gouvernement, est l'homme qui est capable de réfléchir par lui même, sans souffir du poids des superstitions et des tabous à la mode.
Il arrivera inévitablement à la conclusion que le gouvernement qui régit sa vie est mal honnete, insensé et intolérent, et donc, il essaira de changer cela et même s'il n'essait pas, il est plus qu'apte à semer le mecontentement parmi ceux qui le sont.

H. L. Mencken 1919
avatar
Desolation Jones
Badasss

Nombre de messages : 2979
Age : 21
Localisation : 5123 NE Paper Street
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum