V.H.B. (Vampires Hunters Brigade)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: V.H.B. (Vampires Hunters Brigade)

Message par Lokorst le Mar 1 Mar - 15:38

Salut les gens !
Deux nouveaux Interludes sont dispo sur le blog V.H.B. :

Rester seul (par Philippe Haderer) et Juste un chien (par Nkz).
avatar
Lokorst

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: V.H.B. (Vampires Hunters Brigade)

Message par Mobias le Mar 15 Nov - 18:09

Voici ma critique de VHB #1 à #5 :



C'est en une nuit, dans les années 1930, que ce qui est était resté caché jusqu'alors a explosé au visage de l'humanité : vampires, lycanthropes, spectres... Tous les peuples de la nuit ont vu leur pouvoir décupler autant que leur bestialité.
La frénésie passée, il était trop tard.
Un siècle a passé. En 2053, le monde est dans une situation précaire et la race humaine en sursis.
A New New Orléans (N2O), ce qui reste des Etats-Unis, vampires et humains essaient de co-exister. C'est pour préserver ce statu quo qu'existent les Vampire Hunters Brigades, une police spécialisée dans les affaires impliquant sorciers, lyc' et dentus...
VHB est une création de Lokorst (scénario) et Asid, David Bulle, El théo, Philippe Haderer, Damien Malgaive et Jim'Hai (dessins). La première particularité de VHB, c'est cela : un joli petit monde qui bosse dessus. En plus de cette fine équipe, une multitude de dessinateurs "guest" viennent s'ajouter. C'est un avantage et un inconvénient, cela offre la possibilité de sortir un magazine plus rapidement (étant donné le statut non professionnel du projet) en divisant les tâches, cela permet aussi de proposer des styles bien différents mais à contrario, c'est un inconvénient car le niveau est parfois en dent de scie. Autre particularité de VHB, c'est son mode de narration. Chaque numéro est divisé en chapitre qui ne suivent pas dans le temps mais gravite autour d'un thème. Cela peut paraître déroutant au début, mais pas de panique on s'y fait très vite et l'immersion est totale.
VHB as usual, le premier tome, nous invite à découvrir toutes les facettes des fameux VHB, cela commence par un interrogatoire à huit clos d'un vampire ayant enfreint la loi. On se rend compte par la même occasion que les vampires ne sont pas (que) des bêtes assoiffés de sang. Ensuite, nous avons une petit aperçu de l'équipe sur le terrain et les premiers jours de l'unité Chromes (dont l'on suivra le parcours de ses membres au fil des numéros). Les VHB ont aussi une unité PSY, on fait connaissance avec trois membres vraiment spéciaux durant l'interrogatoire d'un mort. Et pour finir, l'équipe scientifique est aussi de la partie. 32 pages pour présenter tout ce beau monde sans s'y perdre, c'est le pari risqué mais réussi de ce premier volume.
Le deuxième numéro de VHB, Monsters, dressera quatre portraits avec comme fil rouge cette réflexion : qui sont les vrais monstres ? C'est un numéro qui pose beaucoup d'intrigues aussi. Encore une fois VHB est un récit à la narration éclatée, on aura les réponses plus tard (comme par exemple le chapitre avec Anna, les évènements racontés se passe dans le VHB#4). C'est peut-être le numéro le moins accessible étant donné que les chapitres se suivent sans aucun rapport entre eux, et que de nombreuses intrigues sont posées. Mais c'est un puzzle qui se formera au fil des numéros. Ca ne gêne en aucun cas la compréhension de l'épisode et cela privilégie l'ambiance. Car VHB c'est cela avant tout : une ambiance. C'est aussi ce numéro qui annonce la volonté de Lokorst d'approfondir ses personnages et d'inclure une dimension psychologique à son ambitieux projet.
VHB #3, still human, pousse encore plus loin cette dimension psychologique des personnages. On suit l'unité Chromes (que l'on découvre dans le numéro 1) dans ses moments forts, dans ses moments de faiblesses, de doutes... et cette question : ont-ils gardé leur humanité ? Un numéro très fort en émotion, on passe d'une scène intimiste, joyeuse à des moments dramatiques. Un numéro poignant jusqu'à la dernière page.
C'est à partir de ce numéro que les auteurs ont mis à disposition une frise qui répertorie tous les chapitres dans le temps. On peut ainsi reprendre chaque chapitre de chaque numéro et les lire "dans l'ordre". Personnellement je préfère lire par thème, je trouve que c'est ce qui fait toute l'originalité et la force de VHB.
Encore un numéro centré sur l'unité d'élite des VHB, les Chromes. VHB #4, Missions, remonte le temps encore une fois et propose de suivre le lieutenant Bronson, Ice, Blue One, Grade et Enzo dans ses débuts : pendant leurs premières missions de routines ou pas en mission du tout. Et oui, les Chromes ne sont pas tous les jours en missions, il y a parfois l'attente entre deux sorties et c'est assez original de la part de Lokorst de traiter cela. Cela accentue encore plus la dimension psychologique de VHB installée dans les précédents tomes. On prend le temps de s'attacher aux personnages, je pense notamment à Grade avec ses moments de doutes.
Lokorst prend aussi le temps de faire de l'humour avec un épisode sur la brigade scientifique des VHB, on sourit...petit moment de détente dans ce numéro pas du tout inintéressant : le calme avant ...
Après le moment de répit offert par VHB #4 Missions, l'action et les intrigues reprennent de plus belle avec le cinquième numéro de la série : Psy.
On avait déjà rencontré, dans les numéros précédents, quelques membres de la division Psy. Ici, l'épisode entier est consacré à ses êtres aux dons si particuliers. Certains peuvent parler aux morts, d'autres lire les esprits etc. Nous avions déjà eu affaire à un méchant dans Monsters, mais ici on passe un cap avec un vrai méchant digne de ce nom : Doe, un psy qui pourchassera et tuera ses semblables pour le compte de mystérieux inconnus. Un numéro vraiment prenant qui pose les bases d'une nouvelle ère pour VHB grâce à cette menace qui touchera tout son univers. Un numéro aussi qui marque par sa qualité "globale" des dessins. Un petit bijou qui laisse entrevoir un bel avenir pour VHB.
Petits points faibles avec certains dessins qui gâchent un peu le niveau de la série mais VHB en séduira plus d'un grâce au niveau impeccable d'écriture et à l'originalité de ce récit éclaté. De l'action et des intrigues intéressantes sans faire la part belle à la dimension psychologique : c'est là toute la force de VHB. Vivement la suite, vivement Unit, vivement...la tempête !

_________________
"Toujours se mefier d'un truc qui peut saigner 4 jours par mois sans claquer" Spider Jerusalem
avatar
Mobias
Fondateur

Masculin Nombre de messages : 3276
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: V.H.B. (Vampires Hunters Brigade)

Message par MI 6 le Mar 15 Nov - 20:30

çà serais bien si çà sortais en receuil...... Smile
avatar
MI 6
super boulet

Masculin Nombre de messages : 7771
Age : 46
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: V.H.B. (Vampires Hunters Brigade)

Message par stryker le Mar 15 Nov - 20:39

Mouais...Je préférerais que ça sorte plus souvent...

_________________
Doc Strange: Il faut beaucoup de cran pour changer d'avis après s'être autant engagé. La phrase "j'avais tort" est la chose la plus difficile à dire dans notre langue.
Spider-Man : Non, la phrase la plus dure à dire est "qu'est-ce que tu fabriques avec ma femme ?". Là, il n'y a jamais de bonne réponse.
avatar
stryker
Vil tentateur

Masculin Nombre de messages : 8063
Age : 38
Localisation : les Streets of Strasbourg...
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://cyclopscomics.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: V.H.B. (Vampires Hunters Brigade)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum