Catwoman - La règle du jeu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par stryker le Ven 22 Juin - 20:18

Very Happy

Sinon, même si les parents prennent quand même, si la mention - de 18 ans y est, c'est leur responsabilité...
(bon, celle du vendeur aussi, mais vu que généralement, c'est les parents qui payent, z'ont qu'à faire gaffe...)

_________________
Doc Strange: Il faut beaucoup de cran pour changer d'avis après s'être autant engagé. La phrase "j'avais tort" est la chose la plus difficile à dire dans notre langue.
Spider-Man : Non, la phrase la plus dure à dire est "qu'est-ce que tu fabriques avec ma femme ?". Là, il n'y a jamais de bonne réponse.
avatar
stryker
Vil tentateur

Masculin Nombre de messages : 8063
Age : 38
Localisation : les Streets of Strasbourg...
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://cyclopscomics.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par Coyote le Sam 23 Juin - 22:58

Coïncidence (ou pas), mon humble premier avis posté sur le forum est à propos d'un album de la Catminette chère à mon coeur de coyote. J'y vois un bon présage.
C'est aussi mon premier album relaunch de DC publié chez Urban (et pas le dernier à mon avis), avant même le très plébiscité Batman - La cour des hiboux, acheté dernièrement mais pas encore lu.

Excellente surprise, surtout si on considère que les albums cartonnés avec Catwoman dans le premier rôle sont assez rares (contrairement à Batman).
Et c'est un beau retour en force, tant sur le plan graphique que celui d'un scénario aux situations nombreuses, très remuant et assez éprouvant pour le personnage.
Winnick n'oublie pas de développer l'aspect le plus intéressant de ce personnage selon moi : ce ton fait de gouaille, de causticité, de désinvolture et de provocation qui est celui Selina Kyle herself et que l'on retrouve en particulier dans une voix-off qui nous fait voir ses mésaventures à travers son regard (et son langage piquant) et nous la rend attachante, imprévisible, aguichante mais sans jamais être vulgaire. Ses répliques pétillent comme du champagne autant que ses acrobaties donnent le tournis. Bref, la "Selina touch" est respectée.

Pour ce qui de la violence, je dois dire que j'ai quand même été étonné de celle que l'on trouve dans cet album (même si je n'ai pas lu toutes les autres histoires où elle apparaît). Je ne me situe pas sur le plan de la discussion plus haut sur l'âge du lectorat (et encore moins sur celui de la morale, brrr...) mais plutôt sur la spécificité de Catwoman elle-même. Car si je m'y suis habitué à une violence parfois gratinée avec Batman, j'ai toujours considéré Catwoman comme un personnage plus léger, détaché et frivole, qui parvenait en quelque sorte à passer entre les mailles d'une violence et d'une gravité toute autre chez Batman et ses ennemis psychopathes (ce que Catwoman n'est pas). Bref, j'en étais resté à Catwoman à Rome, qui est un album bien peu violent et plus léger (récréatif même !)
Donc, j'ai été surpris de voir toutes ces scènes d'une Catwoman souvent ensanglantée, bras déboîté et tutti quanti, presque toujours au bord de la rupture. D'une certaine manière, j'ai l'impression que le personnage fais les frais d'un certain goût pour la surenchère actuelle. J'ignore si, au-delà de la qualité de l'album, je dois le regretter ou passer outre mais c'est ainsi.

D'un autre côté, cette violence n'est pas vraiment gratuite non plus et à la particularité intéressante d'impliquer violemment et émotionnellement l'anti-héroïne en lui faisant connaître les affres de la culpabilité, de la vengeance et même du désir de meurtre (!). Cette implication amène chez le lecteur une plus grande empathie, même si elle entraîne aussi la femme-chatte sur un terrain plus tortueux et sombre. Si son costume a des allures d'attirail sado-masochiste, on se dit en lisant cet album que cette Catwoman-là affiche dans ses agissements un certain masochisme allant jusqu'à l'autodestruction. En tout les cas, je dirais qu'on gagne en émotion (brutale) ce que l'on perd en légèreté.
Et là aussi, c'est un choix des auteurs. La Catwoman désinvolte séduisait par sa manière de rester un peu en-dehors des événements graves (comme les chats d'ailleurs, superbement indifférents sauf quand il s'agit de l'heure de manger), celle-ci séduit au contraire par le fait qu'elle est "dans le bain" de manière très personnelle et doit y patauger.

Je dois dire que je préfère tout de même le ton de Catwoman à Rome (que je trouve aussi plus inventif dans son découpage et plus élégant) même si La règle du jeu a réussi à me plaire également et que je suivrai la série avec beaucoup d' intérêt.
Et j'attend avec impatience la sortie très prochaine de la Catwoman de Brubaker, qui devrait être encore très différente avec son aspect "vintage".
avatar
Coyote

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par dhargo le Dim 24 Juin - 5:48

Je regrette un peu quand même que DC sacrifie à la surenchère de violence et cela dans quasi tous ses titres depuis le NEW52.
Pour moi, les comic book violents recherchent la facilité pour accrocher le lectorat.
Mais j'ai été moi aussi, intéressé par le premier arc de cette Catwoman que Guillem MARCH dessine à la perfection.

_________________
I am immortal !!! No ! You're just old
avatar
dhargo
Retro Man

Masculin Nombre de messages : 11120
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par MI 6 le Dim 24 Juin - 6:23

Si tu lance une conversation sur la violence, on en a encore pour quelques posts. C'est un theme recurent ici. Very Happy
avatar
MI 6
super boulet

Masculin Nombre de messages : 7771
Age : 46
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par dhargo le Dim 24 Juin - 6:38

Pas tant que ça quand même. C'est surtout sur la violence gratos et gros plan que je m'insurge. Je persiste à dire que c'est très souvent une solution de facilité et d'accroche, discutable.
La violence il en faut, mais la surenchère et les gros plans ravageurs n'ont pas leur place dans le comic book mainstream.

_________________
I am immortal !!! No ! You're just old
avatar
dhargo
Retro Man

Masculin Nombre de messages : 11120
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par Nightwing le Dim 24 Juin - 7:25

Pour avoir vendu du jeu video pendant la période de Noel je peux vous dire que les mères sont souvent réticentes et font attention à la violence (bon à part 2, 3 grosses c...s qu'en ont juste rien à faire) mais le plus souvent cèdent devant leur progéniture ou leur mari. J'en ai quand même eu qques unes qui m'ont demandé si une alternative n'existait pas.

_________________
"Chacun d'entre vous devrait remercier Dieu et moi même de vous laisser continuer à vivre sur notre territoire". (Louis Litt/ Suits)
avatar
Nightwing
Outsider

Masculin Nombre de messages : 3243
Age : 40
Localisation : Pommérieux, Moselle
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par Kierkan le Dim 24 Juin - 9:19

Mais il ne faut pas non plus pousser. je n'ai pas pas du tout pensé à une surenchère de la violence dans cet album ; on n'a pas affaire à une violence gratuite. Celle-ci sert très bien l'histoire, la rend beaucoup plus intense et traduit parfaitement la douleur et le désespoir du personnage (notamment le passage avec la batte). Ce n'est pas comme dans Wolverine - The best there is ou dans Crossed (petite pique pour relancer le débat Razz ).
Et puis il ne faut pas se leurrer non plus, on ne veut pas d'un monde de Bisounours : s'il n'y a pas un minimum d'action et de scènes violentes, on s'ennuie deux fois sur trois (sauf si le scénario est très bon) et personnellement, ça ne me gêne pas outre mesure tant que c'est bien mené et que ça sert l'histoire
avatar
Kierkan
Contributeur

Masculin Nombre de messages : 2478
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par dhargo le Dim 24 Juin - 9:33

dhargo a écrit:Pas tant que ça quand même. C'est surtout sur la violence gratos et gros plan que je m'insurge. Je persiste à dire que c'est très souvent une solution de facilité et d'accroche, discutable.
La violence il en faut, mais la surenchère et les gros plans ravageurs n'ont pas leur place dans le comic book mainstream.

Je ne parlais pas de Catwoman en particulier Kierkan, je parlais en général dans les comic books mainstream où il devient habituel de mettre maintenant des petites touches de violences pas vraiment nécessaire.
Quand ça sert l'histoire OK mais faut pas non plus que la cervelle te saute à la figure. Ca, quelle que soit l'histoire, c'est injustié pour moi.

_________________
I am immortal !!! No ! You're just old
avatar
dhargo
Retro Man

Masculin Nombre de messages : 11120
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par Kierkan le Dim 24 Juin - 10:04

Tu fais référence à la fin des Scrt Warriors, lorsque Fury tire une balle dans la tête du baron ? Moi ça ne m'a pas choqué outre mesure, j'ai vu dans cet acte la fin d'un combat sans pitié entre les deux hommes et vu ce que l'HYDRA a fait subir au monde et à Fury surtout, connaissant l'homme, ça ne me surprend pas qu'il ait agit de la sorte
avatar
Kierkan
Contributeur

Masculin Nombre de messages : 2478
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par MI 6 le Dim 24 Juin - 10:39

Ben, c'est peut-etre çà qui grippe un peu avec nous autres vieux lecteurs. C'est que, à notre époque, les Heros avaient tendance à ne pas ceder a ce genre de tentations (comme Batman le rappelle souvent encore) mais que les modeles Wolverine ont de plus en plus de place et que même les Heros classiques passent la "ligne".
et, en plus, la suggestion est souvent remplacé par la scene "réelle" ce qui n'arrange pas les choses. Et pour le mainstream, c'est pas ce qu'on attend.
avatar
MI 6
super boulet

Masculin Nombre de messages : 7771
Age : 46
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par dhargo le Dim 24 Juin - 15:55

Exactement, Kierkan, et je suis d'accord avec MI.
La suggestion ne suffit plus au nouveau lectorat, à qui il faut une preuve par les images, aussi gore soit-elle.
Que le mainstream s'y mette me désole vraiment, ça n'est pas ce je recherche chez Marvel ou DC.
Pour moi, depuis que je lis du comic book, j'avais en tête que les héros ne tuent pas.
Après il y a eu le Punisher qui dézinguait à tout va mais ça restait pour autant assez soft.
Maintenant, même Marvel donne dans le gore avec des Wolverine The best there is. Logan tue tout ce qui bouge sans grande réflexion, Captain America est prés à tuer avant toute autre solution, Cyclope aussi (alors que les X-Men ne tuent pas selon Xavier).
Non, vraiment, le comic book n'est plus ce qu'il était.
Même Superman n'est plus le boyscout, ce héros qui servait de mètre étalon pour tous les héros de DC.

_________________
I am immortal !!! No ! You're just old
avatar
dhargo
Retro Man

Masculin Nombre de messages : 11120
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par Coyote le Dim 24 Juin - 22:14

Kierkan a écrit:Mais il ne faut pas non plus pousser. je n'ai pas pas du tout pensé à une surenchère de la violence dans cet album ; on n'a pas affaire à une violence gratuite. Celle-ci sert très bien l'histoire, la rend beaucoup plus intense et traduit parfaitement la douleur et le désespoir du personnage (notamment le passage avec la batte)
Oui et je l'ai d'ailleurs précisé dans mon post (quatrième paragraphe exactement).
Notez que, au sujet de Catwoman, je me suis rendu compte qu'on pouvait aussi épingler le fait que, quand on vole des mafiosi, il ne faut pas non plus s'attendre à s'en sortir avec une simple tape sur les fesses et un avertissement du genre "n'y revenez plus !". Wink

Maintenant, de manière plus générale, il me semble aussi qu'il y a un surplus de violence dans le mainstream. Je ne suis pas étonné d'en trouver dans des séries comme Spawn et Haunt (pas franchement mainstream, of course) mais chez Marvel et DC, ça me surprend parfois.
Il ne s'agit pas non plus de vouloir édulcorer les choses. Je n'aurais pas non plus envie de lire des comics où les bons gardent toujours bonne conscience grâce à des artifices scénaristiques qui leur épargne toute dérive toujours possible. J'ai par exemple apprécié la face sombre de Spiderman dans le troisième film.
Mais là, on est dans l'excès inverse.

Alors, évidemment, on pourra toujours dire que notre époque est aussi plus violente et que, finalement, les comics (comme la BD franco-belge, le cinéma, le jeu vidéo, etc...) ne sont que le reflet de celle-ci. Mais au-delà de ce reflet (et c'est là tout le problème selon moi), il y a quand même une complaisance évidente dans le trash, le gore, l'effet-choc, voir même la torture (la pire des dérives d'après moi). Et les comics semblent naturellement relayer cette surenchère que l'on trouve dans un certain cinéma depuis quelques années avec des films comme Saw et tant d'autres émules.
On peut très bien représenter une violence qu'il serait vain (et hypocrite) de nier mais lorsque l'on va jusqu'à la complaisance, c'est là où les choses dérapent pour moi.

avatar
Coyote

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par dhargo le Lun 25 Juin - 5:39

Very Happy

_________________
I am immortal !!! No ! You're just old
avatar
dhargo
Retro Man

Masculin Nombre de messages : 11120
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catwoman - La règle du jeu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum